Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Munitions 22lr Subsoniques VS Supersoniques

  1. #1
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Vendée
    Messages
    597
    Chats
    1363

    Par défaut Munitions 22lr Subsoniques VS Supersoniques

    Trouvé sur internet: A méditer !!

    Le mur du son varie selon l'humidité de l'air( soit entre 308 et 330 ms) sous nos latidudes
    il s'agit d'environs 317 à 323ms à 20 degrés celsius.
    Une balle sortant du canon à 330 ms est et devient une balle supersonique même que
    l'emballage dit le contraire.
    Le principe aérodynamique veut qu'en dessus du mur du son , l'air est repoussé par la
    balle et qu'en dessous l'air enveloppe et guide la balle.
    Avec une munition qui sort du canon à 330 ms en supersonique celle-ci devient subsonique
    déjà au bout de 25 à 30 mètres de course .
    La différence physique du passage d'air sur la balle d'un stade à l'autre est susceptible
    de provoquer des altérations au niveau de la précision.
    Le principe que nous avons est donc le suivant.
    Peut importe le choix de la munition ou la marque, mais une balle doit être supersonnique
    ou subsonnique de la sortie du canon jusqu'aux cibles, et pas les deux.
    Le choix d'une munition subsonnique est meilleure en 22 lr car elle permettra d'être
    plus précise en situation de fort vent et donc d'avoir une munition pour toute la saison de
    tir.
    Une balle de pistolet 22 lr peut s'avérer être un bon choix car la charge étant plus faible ou
    moins sèche la poussée dans le canon sera de 30 à 40 cm tout au plus et ensuite la balle ce stabilisera mieux dans le canon sur les 30 cm restant et sortira de celui-ci en subsonnique.
    Ceci n'est pas nouveau, et ne remplace pas le blasonnage.


    De fait, j'avais essayé des ELEY Pistol dans la Bleiker... et ca passait très bien à 314 m/s!!!

  2. #2
    Date d'inscription
    mai 2008
    Localisation
    Vendée
    Messages
    1 139
    Chats
    777

    Par défaut

    Citation Envoyé par Iceman Voir le message
    Trouvé sur internet: A méditer !!

    [I]Le mur du son varie selon l'humidité de l'air( soit entre 308 et 330 ms) sous nos latitudes
    il s'agit d'environs 317 à 323ms à 20 degrés celsius.
    Hum il y a des choses pas claires dans ton exposé. : Les chiffres donnés semblent faux est-ce un problème de traduction et d'erreur de calcul en passant de fps à m/s ou autre, mais on est loin de la réalité.

    vitesse du son au niveau de la mer à 15 ° = 340,23 m/s Air Sec C'est le chiffre retenu par l'aviation civile Avec l'humidité la masse volumique de l'air change et le son accélère à 40% d'humidité c’est 340,88 m/s C'est pas monstrueux comme variation.

    La formule dépend presque uniquement de la température. c gaz parfait = √ γ.Rs.T et une peu de la pression L'air n'est pas un gaz parfait ni un mélange de gaz parfaits.

    Lla célérité du son c dans un gaz parfait est inversement proportionnelle à la racine carrée de la masse volumique ;
    Elle est indépendante de la pression du gaz et de la fréquence, mais elle est proportionnelle à la racine carrée de la température.
    L'indépendance de la vitesse du son par rapport à la pression du gaz n'est toutefois vérifiée que pour des pressions voisines de la pression atmosphérique normale (condition d'application de la loi des gaz parfaits).
    Autrement dit ça ne vaut que en dessous de 2000m environ.

    La constante Rs est une grandeur indépendante de la température. Le coefficient adiabatique γ dépend peu de la température T. Les valeurs du ratio γ sont approximativement égales à :

    γ = 1,67 pour les gaz parfaits monoatomiques ;
    γ = 1,40 pour les gaz parfaits diatomiques ;
    γ = 1,33 pour les gaz parfaits polyatomiques. C'est le cas de l'air. C'est une approximation, on peut faire un calcul exact en tenant compte des divers composants. Mais la variation est négligeable. C’est là qu'intervient l'humidité en tant que composant (La vapeur d'eau)


    Formule simplifiée pour l'air c= 20,05x√T

    Donc T étant en Kelvin 20°C = 293°K racine de 293 = 17,11 donc Vs = 343 m/s

    Pour faire encore plus simple
    Vs = ( 331,5 + 0,607 θ ) m/s . θ étant la température en °Celsius l'approximation est de l'ordre de 1/10 de m/S
    le tableau classique donne :

    - 10 325,4
    - 5 328,5
    0 331,5
    + 5 334,5
    + 10 337,5
    + 15 340,5
    + 20 343,4
    + 25 346,3
    + 30 349,2


    Pour plus d'information consulter : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son ou http://petoindominique.fr/php/hpc.php

    Et je vous donne en prime un petit calculateur sur internet : http://www.sengpielaudio.com/calculator-airpressure.htm Langue de Shakespeare malheureusement... mais facile à comprendre.
    Dernière modification par wisigoth ; 24/04/2018 à 18h24. Motif: Les formules en LaTex ne passent pas sur le Forum.
    Compréhension, Recherches, Tests, Validations, Confirmation.

  3. #3
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Gironde
    Messages
    256
    Chats
    0

    Par défaut

    merci pour ces "détails " ...

    un post qui irait bien avec ceux sur la Cam thermique et le tir pas temps froid !

    http://www.22hunter.com/forum/thread...hlight=thermik
    Tire des Plombs sur la Comète ...

  4. #4
    Date d'inscription
    septembre 2013
    Localisation
    Ente Pau et Lourdes
    Messages
    865
    Chats
    30

    Par défaut

    Citation Envoyé par wisigoth Voir le message
    Hum il y a des choses pas claires dans ton exposé. : Les chiffres donnés semblent faux est-ce un problème de traduction et d'erreur de calcul en passant de fps à m/s ou autre, mais on est loin de la réalité.

    vitesse du son au niveau de la mer à 15 ° = 340,23 m/s Air Sec C'est le chiffre retenu par l'aviation civile Avec l'humidité la masse volumique de l'air change et le son accélère à 40% d'humidité c’est 340,88 m/s C'est pas monstrueux comme variation.

    La formule dépend presque uniquement de la température. c gaz parfait = √ γ.Rs.T et une peu de la pression L'air n'est pas un gaz parfait ni un mélange de gaz parfaits.

    Lla célérité du son c dans un gaz parfait est inversement proportionnelle à la racine carrée de la masse volumique ;
    Elle est indépendante de la pression du gaz et de la fréquence, mais elle est proportionnelle à la racine carrée de la température.
    L'indépendance de la vitesse du son par rapport à la pression du gaz n'est toutefois vérifiée que pour des pressions voisines de la pression atmosphérique normale (condition d'application de la loi des gaz parfaits).
    Autrement dit ça ne vaut que en dessous de 2000m environ.

    La constante Rs est une grandeur indépendante de la température. Le coefficient adiabatique γ dépend peu de la température T. Les valeurs du ratio γ sont approximativement égales à :

    γ = 1,67 pour les gaz parfaits monoatomiques ;
    γ = 1,40 pour les gaz parfaits diatomiques ;
    γ = 1,33 pour les gaz parfaits polyatomiques. C'est le cas de l'air. C'est une approximation, on peut faire un calcul exact en tenant compte des divers composants. Mais la variation est négligeable. C’est là qu'intervient l'humidité en tant que composant (La vapeur d'eau)


    Formule simplifiée pour l'air c= 20,05x√T

    Donc T étant en Kelvin 20°C = 293°K racine de 293 = 17,11 donc Vs = 343 m/s

    Pour faire encore plus simple
    Vs = ( 331,5 + 0,607 θ ) m/s . θ étant la température en °Celsius l'approximation est de l'ordre de 1/10 de m/S
    le tableau classique donne :

    - 10 325,4
    - 5 328,5
    0 331,5
    + 5 334,5
    + 10 337,5
    + 15 340,5
    + 20 343,4
    + 25 346,3
    + 30 349,2


    Pour plus d'information consulter : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son ou http://petoindominique.fr/php/hpc.php

    Et je vous donne en prime un petit calculateur sur internet : http://www.sengpielaudio.com/calculator-airpressure.htm Langue de Shakespeare malheureusement... mais facile à comprendre.
    Bravo pour la rédaction, belle dose de patience. Maintenant il ne reste plus qu'a faire un petit tableau...
    Albert Einstein disait : "Seules les personnes qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir"
    Surtout tu ne mouftes pas, sinon c'est comme si tu remettais une tune dans le bastringue et ça s’arrête plus... d'après Michel Audiard "Cent mille dollars au soleil"
    42

  5. #5
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Gironde
    Messages
    256
    Chats
    0

    Par défaut

    Ou sont mes Doliprane ...

    Compliqué de faire un tableau !
    car les données ci dessus sont pour un " objet" qui se deplace a la vitesse su son dans de l'air humide ... ou pas et suivant une Pression atmosph !
    En ce qui nous concerne, il y a en premier lieu le " propulseur" de " l' objet " ... le canon,
    qui lui aussi subit des modifications moléculaires suivant la T°, H...
    donc il faudrai faire des essais avec des tubes de diam, long et nature differente ...
    la c'est pas gagné
    Mais cela donne une base tres appreciable de compréhension ! ( pour ceux que cela interesse ofcourse)
    Merci visigoth d 'avoir pris de ton temps pour nous expliqué tout ca .

    FR6
    Dernière modification par francis33 ; 24/04/2018 à 19h46.
    Tire des Plombs sur la Comète ...

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •