Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 37

Discussion: Iosso Bore Cleaner (Nouvelle Version)

  1. #11
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Ile-de France/Picardie
    Messages
    581
    Chats
    568

    Exclamation

    Il semble que ce tireur de bench, comme la plupart, utilise beaucoup l'huile Kroil en particulier pour retirer toute trace de la pâte Iosso . Il ne faut pas tirer avec des restes de cet abrasif pourtant très doux dans le canon sous peine d'usure accélérée! L'utilisation de balles chemisées parfois molycotées entraîne un "fouling" qui suppose un nettoyage énergique et donc le recours à la pâte JB ou Iosso...
    Dernière modification par J.-M. C. ; 05/02/2018 à 13h05.

  2. #12
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    IDF
    Messages
    1 018
    Chats
    372

    Par défaut

    Citation Envoyé par J.-M. C. Voir le message
    Il semble que ce tireur de bench, comme la plupart, utilise beaucoup l'huile Kroil en particulier pour retirer toute trace de la pâte Iosso . Il ne faut pas tirer avec des traces de cet abrasif pourtant très doux dans le canon sous peine d'usure accélérée! L'utilisation de balles chemisées parfois molycotées entraîne un "fouling" qui suppose un nettoyage énergique et donc le recours à la pâte SB ou Iosso...
    ... Après le Iosso, ce n'est pas de l'huile Kroil qu'il utilise mais du Butch's Bore Shine.

  3. #13
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Vendée
    Messages
    581
    Chats
    1363

    Par défaut

    Bin oui c'est marqué "BBS"
    Je l'utilise aussi en GC, c'est vraiment très bien.
    Ca pue l'ammoniaque mais bon..... ca ressort tout vert comme dans la video de Pacheco d'ailleurs, mais c'est normal c'est la réaction avec le cuivre.

  4. #14
    Date d'inscription
    septembre 2013
    Localisation
    Ente Pau et Lourdes
    Messages
    834
    Chats
    27

    Par défaut

    Je vais en dire un peu plus sur l'iosso.

    Notamment que Jean Louis Espinet l'utilisait (sans le trop le crier sur les toits) .
    L'utilisait oui mais en détournant un peu la méthode d'emploi.

    Normalement dans la notice du fabricant ce produit s'utilise avec des brosses souples spéciales et un produit d’élimination qui est l'iosso triple action.
    Pour l'utilisation en hunter tout cela n'est pas nécessaire, du rimfire, des patches coton et la pâte Iosso sont suffisants.

    Ce produit est un finisseur de surface et s'utilise après le protocole Espinet juste avant la graisse bleue.

    Malgré une légende tenace, ça n'attaque pas l'acier ou l'inox ni même le verre (j'ai fait l'essai sur une baie vitrée de mon bureau, aucune trace d'un quelconque matage ou polissage, malgré une grosse quantité en insistant lourdement)
    Ce produit ne servira à rien pour un débutant qui n'assure pas régulièrement au moins un 245/10 mouches. Pour ceux au dessus
    j'ai réalisé mon premier 250 après utilisation et une amie qui n'y arrivait pas, en a fait un magnifique, d'ailleurs le sien étant nettement plus beau que le mien
    Mais l'effet psychologique n'est bien sur, pas à exclure
    Albert Einstein disait : "Seules les personnes qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir"
    Surtout tu ne mouftes pas, sinon c'est comme si tu remettais une tune dans le bastringue et ça s’arrête plus... d'après Michel Audiard "Cent mille dollars au soleil"
    42

  5. #15
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Vendée
    Messages
    581
    Chats
    1363

    Par défaut

    J'ai vu le Pig à st hilaire avec du iosso, il me disait en mettre à chaque compétition.

  6. #16
    Date d'inscription
    septembre 2013
    Localisation
    Ente Pau et Lourdes
    Messages
    834
    Chats
    27

    Par défaut

    Citation Envoyé par Iceman Voir le message
    J'ai vu le Pig à st hilaire avec du iosso, il me disait en mettre à chaque compétition.
    C'est un sport de cachottier mais chut il faut pas le dire.
    Albert Einstein disait : "Seules les personnes qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir"
    Surtout tu ne mouftes pas, sinon c'est comme si tu remettais une tune dans le bastringue et ça s’arrête plus... d'après Michel Audiard "Cent mille dollars au soleil"
    42

  7. #17
    Date d'inscription
    mars 2012
    Localisation
    Flandre
    Messages
    365
    Chats
    13

    Par défaut

    Citation Envoyé par Iceman Voir le message
    J'ai vu le Pig à st hilaire avec du iosso, il me disait en mettre à chaque compétition.
    Je confirme, Iosso (.22LR) ou JB (plutôt percussion centrale).
    .22 LR : Iosso suivi de Rimfire Blend + graisse "bleue"
    PC : JB suivi de BBS + MoS2 en suspension dans du Kroïl

    c'était : les recettes des vieux schnocks !
    Eh, what's up, Doc?

  8. #18
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Vendée
    Messages
    581
    Chats
    1363

    Par défaut

    Citation Envoyé par Daniel64 Voir le message
    C'est un sport de cachottier mais chut il faut pas le dire.
    J'ai demandé à la patronne de IOSSO (Marianne) la fréquence de nettoyage et ce que retire le IOSSO de mon canon:

    It is normal to have many black patches after cleaning. It is not harmful to see this. The Bore Cleaner is not abrasive enough to damage the bore or wear down any metal. It is carbon that you see. At first, the black patches are a dark chalky black, the later patches become a shiny black. Usually the first cleaning will remove any and all fouling, including carbon burn, copper, lead, plastic wad, moly, etc. It is safe for the barrel

    Je l'utilise aussi dans mes armes de poing, ca décrasse pareil et cela semble ne pas affecter le canon car non abrasif après vérification du canon.
    C'est tout poli tout propre et brillant, le fond de rayure avant et après est impressionnant.

    Dans la Bleiker, après nettoyage au IOSSO, et passage d'un tampon avec du Gun cleaner puis un autre tampon sec pour éliminer l’excès de lubrifiant, l'arme groupe tout de suite après 5 balles de chauffe.

    Club50-60 le vend, je recommande ET le produit ET le site, ils sont rapides et efficaces.
    Le produit est économique, une petite noisette à chaque utilisation, ça va durer longtemps.

  9. #19
    Date d'inscription
    septembre 2013
    Localisation
    Ente Pau et Lourdes
    Messages
    834
    Chats
    27

    Par défaut

    Citation Envoyé par Iceman Voir le message
    J'ai demandé à la patronne de IOSSO (Marianne) la fréquence de nettoyage et ce que retire le IOSSO de mon canon:

    It is normal to have many black patches after cleaning. It is not harmful to see this. The Bore Cleaner is not abrasive enough to damage the bore or wear down any metal. It is carbon that you see. At first, the black patches are a dark chalky black, the later patches become a shiny black. Usually the first cleaning will remove any and all fouling, including carbon burn, copper, lead, plastic wad, moly, etc. It is safe for the barrel

    Je l'utilise aussi dans mes armes de poing, ca décrasse pareil et cela semble ne pas affecter le canon car non abrasif après vérification du canon.
    C'est tout poli tout propre et brillant, le fond de rayure avant et après est impressionnant.

    Dans la Bleiker, après nettoyage au IOSSO, et passage d'un tampon avec du Gun cleaner puis un autre tampon sec pour éliminer l’excès de lubrifiant, l'arme groupe tout de suite après 5 balles de chauffe.

    Club50-60 le vend, je recommande ET le produit ET le site, ils sont rapides et efficaces.
    Le produit est économique, une petite noisette à chaque utilisation, ça va durer longtemps.
    Petite traduction pour ceux qui ne maîtrise pas bien l'anglais comme moi :

    Il est normal d'avoir beaucoup de taches noires après le nettoyage. Ce n'est pas dangereux de voir ça. Le nettoyeur d'alésage n'est pas suffisamment abrasif pour endommager l'alésage ou user le métal. C'est du carbone que vous voyez. Au début, les taches noires sont d'un noir crayeux foncé, les taches plus tardives deviennent un noir brillant. Habituellement, le premier nettoyage enlèvera tout encrassement, y compris la combustion de carbone, de cuivre, de plomb, de bourre de plastique, de molybdène, etc. Il est sans danger pour le canon.

    Merci Iceman pour les conseils, c'est beaucoup de sacrifice et d'abnégation pour faire tourner ça.
    Albert Einstein disait : "Seules les personnes qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir"
    Surtout tu ne mouftes pas, sinon c'est comme si tu remettais une tune dans le bastringue et ça s’arrête plus... d'après Michel Audiard "Cent mille dollars au soleil"
    42

  10. #20
    Date d'inscription
    septembre 2013
    Localisation
    Ente Pau et Lourdes
    Messages
    834
    Chats
    27

    Par défaut

    Je vais tester cette semaine un produit pour éliminer plus facilement l'iosso après le nettoyage. Je vais essayer aussi de faire des photos ou une vidéo à l'intérieur du canon à l'endoscope (si ça marche) avant et après.

    Les fameuses brosses bleues Iosso devraient arriver cette semaine.
    Elles sont très particulières par leur matière et leurs possibilités. Elles permettent de faire des allés et retours à l'intérieur du canon. Ce qui est impérativement PROSCRIT avec des brosses traditionnelles. Etant comme Saint Thomas je demande à voir. Mais même sans aller-retour elles seront dans le droit fil du concept, laisser un état de surface aussi parfait que possible.

    Quand j'ai repris le stock de Jarod, il y avait déjà une petite quantité de tubes Iosso, qui sont partis très vite.
    Albert Einstein disait : "Seules les personnes qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir"
    Surtout tu ne mouftes pas, sinon c'est comme si tu remettais une tune dans le bastringue et ça s’arrête plus... d'après Michel Audiard "Cent mille dollars au soleil"
    42

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •