Un stage d’initiation et de découverte du 22 hunter a été organisé par le CSBT Lanester (56) les 7 et 8 octobre 2017, avec l’intervention de Monsieur Luc BROUQUIER, champion du monde WBSF 2016 de la discipline.
Les stagiaires ont fait part de leur satisfaction quant à l’organisation de ce stage, à l’approfondissement des différentes notions abordées, la possibilité d’avoir des conseils d’un tireur expert et de tester du matériel haut de gamme.
Ce stage a fait l’objet d’un article dans Ouest-France et a permis de faire connaître le CSBT en tant qu’organisateur d’événements .
Le CSBT réfléchit d’ailleurs à l’organisation prochaine d’un match régional 22 hunter pour identifier les tireurs bretons intéressés et développer la discipline.
Un grand merci encore à Luc et Agnès Brouquier d’avoir répondu à de nombreuses questions et d’avoir consacré un peu de leur temps à éclairer les stagiaires sur la pratique de cette discipline.
L'article et la photo du journal O.-F. du 13/10/2017st 22 h.JPG

Ils ont participé à un stage d’initiation sous la direction de Luc Brouquier, champion du monde de cette discipline.
Avant de passer à la compétition, seize tireurs bretons ont participé à un stage d’initiation dirigé par Luc Brouquier, champion de France et du monde 2016 de la spécialité.
Alain Pavic, responsable de ce stage au centre sportif Bretagne tir de Lanester explique : «Il s’agit de former à la compétition des tireurs déjà licenciés, mais qui en sont restés au loisir. L’arme est une carabine match compétition avec lunette à grossissement libre et la distance de tir est de 50 mètres.»
Les performances du Français, Luc Brouquier, 59 ans, aux différents championnats, nationaux, européens et mondiaux ont incité la Fédération à proposer des stages découvertes de cette discipline aux ligues françaises.
Après Épinal récemment, c’est au club de Lanester, sur l’invitation de la présidente de la ligue de Bretagne, Martine Guézel, que Luc Brouquier est venu apporter ses conseils : «J’ai affaire à des tireurs confirmés et il s’agit plus d’optimisation et de précision de cette discipline et ça porte sur les équipements, la tenue de l’arme, la façon de tirer, de régler les tirs et l’arme, de gérer les conditions atmosphériques et de vent.»
Luc Brouquier a débuté la pratique de cette discipline il y a six ans. Il s’est rapidement distingué en se hissant, depuis trois ans, à la première place au plan national, battant le record du monde avec un total de points de 749 sur 750 aux récents championnats d’Europe et du monde qui avaient lieu en Slovénie, en août 2017.