Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: le 22 hunter vu de Suisse

  1. #1
    Date d'inscription
    juin 2016
    Localisation
    Suisse
    Messages
    33
    Chats
    0

    Par défaut le 22 hunter vu de Suisse

    En complément de mon inscription je viens décrire comment j’en suis arrivé là.

    Déjà la vue baisse, les épaules ont du mal à tenir avec des tendinites dégénératives bref mes scores ne sont plus ce qu’ils étaient en arme de poing et match. Pour les armes longues là ; c’est presbytie et Cie qui ne me permettent pas au-delà de 25m de voir un guidon pas trop flou et une cible correctement. Et faire un verre spécial pour lunettes de tir tous les 6 mois à 400 balles le morceau j’ai décliné.

    Ah mais que y’a des lunettes ! super ça marche bien avec le K31 mais les épaules ouille !

    Tiens au 22 c’est marrant. Tiens y’a des gusses qui tirent une drôle de cible avec 25 spots. Et hop je télécharge j’imprime je mets ça au 50m je me pose avec ma CZ 452 et une lunette de la mort en 9x et j’y vais.
    Purée c’est drôle. Mais les indiens à 50m ils rigolent encore. Ok retour atelier ; détente préparée, je bricole un support avant très empirique, je prends un espèce de coussin pour l’AR et zou. Ah ! c’est mieux.

    Bon est ce que la mun de mon pistolet de match est bien pour ma CZ… pas sûr. Allez gaz ; je récupère un peu de tout et me fais une séance test. Je m’applique à trouver ce que mon canon aime.
    RWS rifle match ! Adjugé.

    Bon je m’amuse plusieurs fois ; j’adore cela mais je suis dans les 200-210 pts la cible est trop petite.
    Bon allez tant pis pour le k31 sniper je lui pique sa Vortex Viper en 20x et direct sur la CZ. Ah il rigole moins le carton je passe à du 230-233 de moyenne. Je me dis que faut pas rêver c’est une carabine de loisir et me mets en quête d’un truc plus sérieux.
    Un poto me prête une Anschutz 54. Ah…. super un autre monde. Bon je me mets en chasse.

    Des Anschutz 54 me passent sous le nez. Je rage mais reste digne et puis une paire de Walther UIT canon lourd de 22mm de 1969 et 71. Allez hop je prends. Bon niveau détente c’est pas la Anschutz mais allez.
    Le trépied avant de romano me gonfle je regarde quoi acheter suis pas décidé ou plutôt si décide que a l’armée comme à l’armée je vais utiliser un bipied. Oui oui comme au FAS57 et au 300m de chez nous. Allez un bipied Harris sur le bois de la trou de pouce et j’adapte une partie arrière de Anschutz sur la crosse de la Walther. Oui je sais ; un bipied c’est pas permis faut pas être relié au bois. Bon cela me surprend en bench, à Bisley ou autre le bipied est la règle. Les trépieds à réglage presque numérique et hors de prix me rebutent un peu mais bon je passerai au trépied si je veux aller voir en vrai sur une épreuve dans le 01. Quand j’aurai du temps car faut trouver un club fr, une licence car ma Suisse doit pas servir à grand-chose et déclarer et payer la carte européenne CH pour passer la frontière.
    Pour la mun le canon est accommodant mais la RWS Rifle match S empoche le contrat.

    Je me bricole à chaque séance un support avec un banc de table qui est toujours au stand plus des cales en bois et des serre joint pour être à hauteur et de quoi poser mon arme et sac. Eh oui ici ils tirent debout, à genoux ou allongés et au dioptre. Les lunettes savent même pas que cela existent. Les tireurs petits calibres qui me voient avec mon attirail lorsqu’ils viennent s’entrainer et que je suis là ne disent rien mais n’en pense pas moins : encore un fada !

    Je m’amuse comme un fou, j’aime cela, je cherche, essaye de mettre en pratique mes expériences de tir et comprends que ceux qui font des 250 régul sont des alliens déguisés c’est pas possible autrement.
    Je constate les effets de la pression, du parallaxe et toutes ces joyeusetés. Et encore je suis sur un stand bien abrité je n’ai pas à jouer avec le vent en général.
    Bon au bout d’un moment je dois convenir que les experts qui disent en 22 hunter c’est x30 minimum ils ont surement pas tort parce que en fait je centre mon réticule mais ne voit pas la mouche.

    Houla le prix d’une belle lunette. Et si une 36 ou 40 ne suffisait pas ou ne changeait rien ? ça fait cher de l’erreur.
    Ah tiens y’a du chinois vraiment pas cher en Chine. Bon et une Zeos 10-40X60 dans le cabas.
    Rodage des colliers, mise à niveau et hop au stand. Un poil laiteuse à 50m que ce soit par temps nuageux ou ciel bleu en x40 mais franchement cela ne gêne pas. Réticule très fin, réglage dioptrie et parallaxe impec. Purée même si faut la cantonner au 22 pour éviter le réticule à bascule, les chinois sont quand même de drôles de bonhommes. Réglages tourelle pas terribles non protégés et click imperceptibles et un peu foireux.
    Evidemment comparée à ma Vortex c’est une daube mais en rapport qualité/prix pour du 22 et fort grossissement, je resigne demain.

    Bon et alors on en est ou ? ben je stagne dans les 239-244 régul. J’ai fait une fois un 250 surement le vent Il faut que je progresse dans ma séquence de tir position dos tenue et pression de l’arme surtout la joue qui avec la fatigue tombe plus fort sur la crosse. Je joue pour l’instant avec la pression sur mon sac ar et mon bras pour modifier la hauteur vue que je suis sur bipied. C’est peut être pas la meilleures des directions mais j’aime bien le tir bipied et mon sac ar coincé. Et puis je ne cherche qu’a me fasse plaisir et profiter de cette jouissance incroyable quand la mouche explose au travers de la lunette.
    Je vais regarder du côté des trépieds d’occase ou fabrication artisanale qui serait à vendre pour quand je voudrais venir jouer avec les grands de l’autre coté. Bon d’ici là j’aurai peut être tapé une 54 ou une Tanner dans un grenier et là ça rigolera plus je ferai surement 1 point de plus.

    Ci-dessous ma Walther avec l’ajout de la couche arrière de Anchutz. Le guidon est maintenant loin et la Zeos a remplacé la Vortex. Je vais surement prochainement refaire le bois qui est un peu défraichi.

    Walther.jpg

  2. #2
    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    5
    Chats
    0

    Par défaut

    Bonjour, et merci pour ce récit.
    Nous sommes 3 amis à avoir débuté récemment le Hunter, et comme toi, nous avons découvert cette recherche du mm près;
    Et nous en sommes justement au stade de la lunette;
    Nous avons actuellement des 6-24, Walther PRS, et RTI, et nous sommes justement tentés par la ZOS 10-40x60, mais très hésitant de peur d'investir encore pour rien, étant donné que les spécialistes ne voient que par la Sightron 36x42;
    Que de questions on se pose effectivement pour gagner 1 ou 2mm;
    Mais c'est effectivement passionnant!

  3. #3
    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    5
    Chats
    0

    Par défaut

    Et puis ça fait marcher le commerce!

  4. #4
    Date d'inscription
    juin 2016
    Localisation
    Suisse
    Messages
    33
    Chats
    0

    Par défaut

    Alors je ne suis pas spécialiste en Hunter par contre en lunette j'ai un peu plus d'expérience
    Cette Zeos à 120 € livrée de chine est d'un rapport qualité prix juste imbattable. Perso je l'ai laissé sur ma Walther et je ne remettrai pas ma Vortex Viper qui vaut 15 fois le prix simplement parce que le fait de voir la mouche et de se poser dessus fait grimper le score. Alors oui, il ne faut pas aller mettre cette lunette sur plus gros que du 22 ou aimer le risque. Oui, elle est un peu laiteuse à x40 et les jours sombres, une Swarovski, une Schmidt & Bender et autres te rappelleront que la Zeos c'est du bas de gamme. Oui, je ne pense pas que ce soit un vrai X40 mais plutôt un x34 ou 36. Oui, je ne sais pas encore combien de temps elle va tenir.

    Pour moi une Sightron 36x42 c'est du bas de gamme même tonneau; mais pas du tout au même prix. Donc cette Zeos pour me confirmer qu'il faut du > à x30 et à 120 € vu ce que je dépense en boites de 22; la question ne se pose même pas.

    Je vais me mettre maintenant tranquillement à la recherche en occase probablement, d'une lunette de qualité en x30 mini mais je ne suis pas pressé et cette Zeos va faire le job le temps que je fasse de la compet et que j'arrive à m'approcher des podiums ce qui va prendre surement beaucoup de temps
    Dernière modification par Vmax666 ; 14/06/2016 à 11h50.

  5. #5
    Date d'inscription
    mai 2017
    Localisation
    Région toulousaine
    Messages
    34
    Chats
    1

    Par défaut 22 hunter vu de suisse

    J'ai pris d'autant plus de plaisir à te lire, que pour des raisons voisines des tiennes (troubles articulaires, ruptures de tendons, etc) je viens d'être contraint à l'abandon des disciplines de tir traditionnelles en armes de poing et armes longues. Je me suis donc confronté aux blasons du 22 hunter avec une BRNO 4 que j'ai équipée d'une T 36 Weaver. J'ai investi dans un trépied Caldwell et un sac arrière de la même marque, mais si les groupements ne sont pas ridicules sur le blason d'essai, les scores réalisés sont décevants...le plaisir est là tout de même lorsqu'une mouche explose! Le manque de stabilité de l'arme sur les sacs,la détente, qui même préparée est loin de valoir celle d'une carabine de match, expliquent en partie les contre-performances. Mais me voilà bien accro! J'ai donc décidé d'investir dans une Anschütz que je devrais recevoir sous peu.

  6. #6
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Vendée
    Messages
    503
    Chats
    1361

    Par défaut

    Citation Envoyé par lupe31 Voir le message
    J'ai pris d'autant plus de plaisir à te lire, que pour des raisons voisines des tiennes (troubles articulaires, ruptures de tendons, etc) je viens d'être contraint à l'abandon des disciplines de tir traditionnelles en armes de poing et armes longues. Je me suis donc confronté aux blasons du 22 hunter avec une BRNO 4 que j'ai équipée d'une T 36 Weaver. J'ai investi dans un trépied Caldwell et un sac arrière de la même marque, mais si les groupements ne sont pas ridicules sur le blason d'essai, les scores réalisés sont décevants...le plaisir est là tout de même lorsqu'une mouche explose! Le manque de stabilité de l'arme sur les sacs,la détente, qui même préparée est loin de valoir celle d'une carabine de match, expliquent en partie les contre-performances. Mais me voilà bien accro! J'ai donc décidé d'investir dans une Anschütz que je devrais recevoir sous peu.
    Compte sur moi et sur les forumistes pour t'aider à progresser !!
    Pose tes questions, tu auras des accrocs du 22hunter pour te répondre

  7. #7
    Date d'inscription
    mai 2017
    Localisation
    Région toulousaine
    Messages
    34
    Chats
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par Iceman Voir le message
    Compte sur moi et sur les forumistes pour t'aider à progresser !!
    Pose tes questions, tu auras des accrocs du 22hunter pour te répondre
    Je n'hésiterai pas à exposer mes hésitations! et il y en aura, c'est sûr!
    J'apprécie l'ambiance de ce forum et j'y ai déjà appris beaucoup de choses!
    Merci .

  8. #8
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Localisation
    Evreux
    Messages
    7
    Chats
    0

    Par défaut

    Salut Vmax666,

    Au vu de la description de ton état de santé, je pense que nous devons être à peu près dans la même tranche d'âge ! En tout cas, mon approche du 22 Hunter a été très similaire. C'est pourquoi j'ai envie de te faire partager mon expérience.

    Je ne tire qu'avec des carabines 22 LR match d'occasion, achetées entre 350 et 600 €. J'ai commencé avec une Walther de la même génération que la tienne (crosse à trou de pouce, non réglable), transmise à ma femme et remplacée par une Walther KK100, décevante en performance, puis par une Unique T66 Match (qui flattait mon ego national !).

    Pour chacune de ces carabines, j'ai fait des essais pour sélectionner les meilleures munitions : RWS Rifle Match pour les Walther, et Eley Edge pour la Unique. La lunette de départ était une ZOS 10-40x50, achetée directement en Chine via internet pour 120 €, qui me donnait toute satisfaction, même au grossissement 40 et même par temps gris (fréquent dans ma Normandie) ; j'ai quand même fini par la remplacer par une Sightron 10-50x50, dix fois plus chère mais qui ne me permet pas de tirer dix fois mieux (!) même s'il faut bien reconnaître qu'elle est plus claire, plus lumineuse, et surtout avec de vrais clics, biens nets. Au moins je me suis fait plaisir.

    Ne voulant pas m'embarrasser avec du matériel lourd et coûteux, je m'en tiens à un trépied avant repliable, léger et non réglable (sauf en hauteur), un Vanguard Porta-Aim, et à un petit sac arrière Caldwell à oreilles, que j'ai rempli de petites billes de polystyrène (légèreté !) ; je le comprime plus ou moins pour faire varier la hauteur de la crosse (je préfère garder les sensations du tir classique, avec le contact de la crosse sur la joue, quitte à ne jamais atteindre les 250 points...).

    A ce stade, ce sont les problèmes de parallaxe qui m'ont incité à rechercher une carabine avec crosse à busc réglable, de façon à faciliter la constance de la prise de visée (je suis donc bien loin de la philosophie des crosses 22 Hunter, bien rectilignes). J'ai revendu sans problème ma belle française pour acheter (à nouveau) une Walther (c'est un choix délibéré de ma part de ne pas vouloir d'Anschutz comme tout le monde). Cette dernière carabine est une UIT Match qui avait été achetée neuve en 1978 par son propriétaire, arrêtant le tir à 73 ans. Etat impeccable, précision sublime (elle m'a été fournie avec le blason d'origine, et un très beau jour, unique à ce jour - tireur en "forme olympique" et absence de vent, j'ai réussi à faire tenir 5 balles dans un seul trou de 9 mm de diamètre, soit 0,2 MoA).

    Avec ce matériel d'amateur (de tireur-loisir dirais-je), mes deux meilleurs cartons sont à 241 + 7 mouches et 241 + 10 mouches. Bien sûr, je vais continuer à m'entraîner !

    Bon courage à toi.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •